Pourquoi faut-il payer une taxe de séjour en camping ?

La taxe de séjour est une taxe que vous versez au logeur ou vers la centrale de réservation ; elle est applicable par personne, par nuit. Elle sera ensuite versée au compte de la commune qui l’utilisera afin de développer le tourisme : attirer les visiteurs grâce aux attraits touristiques, améliorer les sites naturels touristiques, multiplier les activités … Bientôt, elle sera obligatoire au sein de différents types d’établissements d’hébergement. La majorité des campings l’appliquent déjà dans plusieurs communes.

Le montant de la taxe

Le montant de la taxe de séjour varie suivant le type de la structure d’hébergement. Elle apparaît dans la facture qui vous sera remis à la fin de votre séjour. Elle est aussi affichée à l’accueil du camping, sur le site web de la centrale de réservation et celle du camping. En fonction de la décision du conseil municipal, une taxe additionnelle de 10 % peut être ajoutée à la taxe de séjour. Vous pouvez aussi vous renseigner, si vous le souhaitez, sur le site internet des impôts, au bureau de l’office de tourisme de la ville que vous visitez ou encore auprès de la mairie.

Séjourner dans un camping

Le camping est une structure d’hébergement qui répond à de multiples besoins. Convivial et offrant plusieurs types de prestations, il est idéal pour des vacances en famille ou en couple. Vous avez un large choix de locatifs : le mobil home, le chalet, la roulotte, la cabane, la yourte, la tente bulle … Des emplacements de caravaning sont également mis en location si vous souhaitez être plus proche de la nature.

Les services dans un camping

Le logement en camping vous permet de bénéficier de divers services. Il y a la restauration, le gardiennage, la blanchisserie, les commerces, le point presse. Si vous choisissez un camping haut de gamme, vous trouverez davantage comme le spa, l’espace enfants, la mini-discothèque, la bibliothèque, le cinéma …