Le temps d’un weekend dans le Var pour découvrir Toulon

Les côtes varoises offrent aux habitants comme aux vacanciers un large choix de destinations toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Que l’on aille à Toulon ou Hyères, que l’on choisisse Bormes-les-Mimosas ou Le Lavandou…, on peut être sûr de profiter de la beauté des paysages ou de la fraîcheur de l’air marin, entre autres. La présence de nombreuses stations balnéaires dans un même département est par ailleurs une bonne chose. Cela permet par exemple de séjourner le temps d’un weekend à Toulon avant de rejoindre Hyères, à 26 minutes de route, ou Cavalaire-sur-Mer, à un peu plus d’une heure en voiture.

Toulon, point de départ pratique pour découvrir les côtes varoises

La proximité de Toulon avec les autres stations balnéaires varoises est un atout qu’apprécient les nombreux visiteurs qui se rendent dans l’une ou l’autre de ces destinations chaque année. Plus le séjour est long – trois jours ou une semaine par exemple –, moins on résiste à l’envie de s’offrir une escapade dans une destination proche. De fait, les personnes que l’on rencontre à Toulon n’ont pas toutes choisi la ville comme destination principale, et l’on peut en dire autant pour les autres communes alentour comme Saint-Raphaël (à environ une heure de Toulon), Fréjus (environ une heure de route) ou Bandol (20 minutes en voiture)… Ceci étant dit, au-delà de cette proximité avec de nombreux lieux d’intérêt paradisiaques, Toulon a bien entendu bien d’autres atouts.

La découverte de la rade par les airs

C’est en prenant le téléphérique que, depuis les hauteurs du mont Faron, on profite le mieux de la beauté de cet immense bassin. C’est également depuis les airs qu’on a le meilleur aperçu de la forme de cette ville qui s’étire tout en longueur. Le séjour en camping Toulon est par ailleurs une occasion intéressante de découvrir les saveurs provençales, en particulier dans le cœur historique de la ville.

Le cœur de Toulon et ses places publiques

Rien de mieux, pour profiter des saveurs provençales lors d’un séjour en camping Toulon, que d’arpenter les rues du centre de la ville, de se retrouver notamment sur l’une ou l’autre des places emblématiques, comme Louis Blanc avec son église Saint-François-de-Paul, située entre le porte et le cours Lafayette ; comme la place Raimu, située à deux trois pâtés de maisons de la maison natale de l’acteur fétiche de Pagnol, du côté de la rue Anatole ; ou encore la plage du Globe, située à quelques encablures de l’église Saint-Louis qui se démarque par une architecture qui se rapproche davantage de celle d’un temple romain que d’un édifice chrétien classique.

A la découverte de la haute ville

De nombreux visiteurs s’y pressent notamment pour admirer les immeubles haussmanniens qui témoignent de la place de plus en plus prépondérante de la haute bourgeoisie au 19ème siècle. On s’y rend également pour se retrouver place de la Liberté, pour admirer l’Opéra ou le théâtre de la place Victor Hugo, entre autres.

Les plages de Toulon

Comme toutes les autres destinations varoises, Toulon offre une multitude de plages de sable fin – avec une superficie totale de sept hectares, pour être précis. Les plages du quartier du Mourillon figurent notamment parmi les plus prisées des visiteurs. Ces derniers se laissent également séduire par les criques de la Mître ou de la Batterie Basse, entre autres.